CAN logo
calgaryallergy.ca

L'ASTHME - UN GUIDE POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT À L'ECOLE
Go to Articles PageGo to Index Page Go to Home Page
 

Cette article est une publication de "Allergy/Asthma Association of Alberta" qui aujourd'hui n'existe plus. Il a été préparé en collaboration avec l'Alberta Children's Hospital, à Calgary, subventionné par la Wild Rose Foundation, aidée financièrement par Alberta Government Lottery.


Qu'est-ce que l'asthme?
L'asthme est la maladie chronique la plus courante chez les enfants, touchant près de 10 à 14 % des enfants d'âge scolaire.

Il s'agit d'une condition dans laquelle les voies respiratoires deviennent obstruées à cause d'un spasme des muscles entourant les bronches et bronchioles, de l'inflammation, et d'une augmentation de la production de mucus. Les symptômes sont réversibles mais la maladie peut être assez sévère pour mettre la vie de l'enfant en danger si elle n'est pas traitée immédiatement et adéquatement. Chaque cas est unique; les causes déclanchantes sont différentes, aussi l'intensité des symptômes, ainsi que la façon que l'enfant asthmatique réagit aux médicaments.

Traitement
Le traitement de l'asthme doit être fait par un médecin selon un protocol individuel de médicaments, diète et contrôle de l'environnement.

Les causes déclanchantes:
Une crise d'asthme peut être causée par plusieurs choses ou une combinaison de facteurs, ou déclancheurs (gâchettes) qui peuvent varier d'un enfant à l'autre. Certains de ces facteurs dans l'environnement scolaire sont:
 

  • Maladie virale, rhume ou grippe
  • L'exercice
  • Les pollens
  • L'air froid 
  • La poussière
  • Les animaux
  • La poussière de craie
  • Les parfums
  • Les moisissures
  • Les marqueurs indélibiles, ou auto-collants parfumés
  • La peinture fraîche
  • Des changements de température subits
  • Les matériaux d'isolation
  • Les tapis


Signes à surveiller:

L'enfant, à cause de l'intensité des symptômes, peut ne pas être en mesure de vous faire part qu'il fait une crise d'asthme, ou il va le nier pour ne pas paraître différent des autres. Voici quelques indices à surveiller:
 

L'ASTHME:  SIGNES À SURVEILLER:
  •  l'effort devient difficile
  •  épaules élevées
  •  toux persistante, difficile à contrôler
  •  l'enfant qui subitement devient tranquile, pâle et renfermé
  •  l'enfant qui présente une respiration sifflante ou bruyante
  •  l'enfant qui devient agité sans raison

  •  
    SIGNES PLUS SÉRIEUX À SURVEILLER:
  • Les médicaments s'avèrent inefficaces
  • La respiration devient plus laborieuse, chaque respiration visiblement difficile
  • Tirage des muscles du cou avec chaque respiration
  • Couleur bleutée autour des lèvres, bouche, oreilles ou ongles

go to top of page

Les quatre derniers signes signifient une condition respiratoire sérieuse. Les parents et l'enseignant (e) doivent discuter d'un plan d'action en cas d'urgence. Si aucun plan d'ait été discuté, appelez 911. Assurez-vous que l'enfant a reçu sa médication.

Informez les parents de l'enfant si vous notez des symptômes ou si l'enfant a besoin de sa médication plus que d'habitude.

Demandez à l'enfant de vous dire une phrase complète. S'il ne peut pas sans avoir à prendre une respiration, l'enfant est en détresse respiratoire.
 

Prise en charge d'un enfant asthmatique:

  • Il faut discuter de la conditon de l'enfant avec ses parents, et ensemble établir à quel niveau d'activité physique l'enfant est confortable, et ce qui serait le mieux dans  sa routine scolaire.
  • FAITES CONFIANCE À L'ENFANT. Ne tardez pas à lui donner sa médication. On doit éviter de comparer des enfants asthmatiques un à l'autre, et sachez qu'on ne doit pas minimiser ses symptômes.

Medications:
Lorsque possible, l'enfant devrait garder ses médicaments avec lui dans son pupitre. Si ce n'est pas possible, ils doivent être facilement accessibles. Certains enfants asthmatiques devraient avoir leur médicaments dans un étui qui peut être attaché à leur ceinture. Un autre ensemble de ses médicaments devrait être disponible dans un lieu sûr en classe ou dans l'école.

Les médicaments peuvent avoir des effets secondires tels que changements de comportement, manque d'attention, tremblements, irritabilité ou  léthargie. Si ces symptômes viennent qu'à gêner ses performances scolaires, cela doit être discuté avec ses parents et un changement pourrait être fait dans sa médication par son médecin.

Activités scolaires:

  • On doit encourager les activités physiques; le niveau d'effort peut changer quotidiennement selon l'évolution de son état.
  • On ne doit pas demander à l'enfant d'aller au delà de ses capacités.
  • On doit faire cesser l'activité physique si l'on s'apperçoit que l'enfant commence à avoir des difficultés.
  • Plusieurs courtes activités physiques sont plus faciles à tolérer qu'un effort prolongé d'endurance.
  • L'enfant ne doit pas être exempté des activités physiques sans l'approbation des parents et de son médecin.
  • On doit aviser les parents de l'enfant d'avance si l'on prévoit des activités impliquant des animaux ou aliments.
  • On doit prévoir d'autres activités pour la classe ou l'élève s'il y a possibilité de risque quelconque à sa santé. On ne doit pas exclure l'enfant.
  • Il serait bon de faire venir les parent en classe pour identifier des déclancheurs possibles avant l'entrée scolaire.
  • Songer à des discussions sur l'asthme en classe. L'enfant asthmatique sera probablement accepté plus facilement.

go to top of page

SOMMAIRE:

  • L'asthme est la maladie la plus courante chez l'enfant.
  • L'asthme peut mettre la vie de l'enfant en danger s'il n'est pas traité rapidement et adéquatement.
  • Les facteurs déclanchants ainsi que les réactions manifestées sont variés et uniques pour chaque enfant.
  • L'intensité des symptômes et la réponse aux médicaments aussi sont uniques pour chaque enfant.
  • Une relation de travail avec les parents est essentielle à une expérience scolaire bien informée et bien gérée.
  • Faites confiance à l'enfant. Les enfants rarement vont-ils mimiquer une crise d'asthme; des facteurs sous-jacents peuvent affecter l'enfant asthmatique. Si vous croyez qu'il y a un problème avec l'enfant, discutez-en avec ses parents; parfois un intervenant professionel sera exigé pour faire face à ces facteurs.
  • Ne perdez pas de vue le fait que l'enfant asthmatique demeure un enfant. Les enfants asthmatiques peuvent avoir un amour propre fragile. Etre isolé comme "différent" des autres; être exclus de certaines activités; et avoir à toujours demander des médicaments devant leurs pairs - tous des facteurs qui peuvent transformer  son asthme chronique et réversible en une invalidité.
  • L'encouragement, le support et une bonne compréhension des problèmes auxquels les enfants asthmatiques ont à faire face, sont sans aucun doute importants pour l'épanouissement émotionnel positif de ces enfants en milieu scolaire. Le personnel enseignant a un rôle extrèmement important dans ce développement.

SOURCES ADDITIONNELLES DE RENSEIGNEMENTS

Asthma Clinic, Alberta Children's Hospital
1820 Richmond Road SW, Calgary, AB T2T 5C7
by referral only (403) 229-7328

Calgary Asthma program, Foothills Hospital, Calgary (adults)
For information:
Dr. R. Cowie's office: (403) 670-1661
Dr. G. Ford's office: (403) 268-9248

Allergy/Asthma Information Association Prairies/Yukon/Nunavut
16531 - 114 Street, Edmonton, AB T5X 3V6 (780) 456-6651
OR National Office
Box 100, Toronto, Ontario M9W 5K9
Phone (416) 679-9521 or 1-800-611-7011 
Web: http://www.aaia.ca

go to top of page



Ce document peut être reproduit pour des fins d'éducation à but non lucratif.  Cet article est une gracieuseté du Calgary Allergy Network dont le site web est:
http:// calgaryallergy.ca

Articles | Index | Home

This article courtesy of the Calgary Allergy Network web site at https://calgaryallergy.ca. May be reproduced for educational, non-profit purposes only or as described on Articles page description..