CAN logo
calgaryallergy.ca

L'allergie aux arachides - Ce que vous devez savoir
Go to Articles PageGo to Index Page Go to Home Page
 

Préparé par "Allergy, Asthma and Immunology Society of Ontario", traduit par John Weisnagel, M.D



Le problème des arachides

Les arachides, une source de protéines non-dispendieuse consommées principalement sous forme de beurre d'arachides, sont en effet devenues un des aliments les plus allergisants dans le monde entier. Elles sont, malheureusement, retrouvées dans de plus en plus de produits alimentaires soit directement ou par contamination indirecte durant les procédés de préparation. La présence d'arachides peut être inscrite sur l'étiquette comme "protéine végétale hyrolysée" ou "noix broyées." Il est important de tenir compte que dans le cas d'un individu allergique, cette allergie va durer toute sa vie, et que même des traces d'arachides peuvent être mortelles. La sensibilisation peut possiblement se faire durant la grossesse si la mère en consomme trop ou seulement si elle consomme des produits contenant des arachides, et des protéines d'arachides ont été décelées dans le lait maternel.
 

La réaction allergique dite choc anaphylactique

Cette réaction peut commencer et procéder rapidement, parfois étant fatale en quelques minutes. Elle doit être traitée avec injection d'épinéphrine immédiatement dès les premiers signes de réaction, et la réaction peut récidiver suite au traitement initial, alors il est essentiel de garder le patient en observation et être prêt à intervenir de nouveau. Les symptômes possibles de réaction aux arachides peuvent inclure (pas nécessairement dans cet ordre):

  • sensation de pressentiment, peur, ou d'appréhension
  • rougeur faciale, urticaire, enflure ou picottement des lèvres, de la bouche, des paupières, ou de la langue
  • serrement buccal, thoracique ou à la gorge
  • difficulté à respirer ou avaler, hyper-salivation (bavage), respiration silante, oppression, toux
  • écoulement nasal, changement de la voix
  • nausées, vomissements, diarrhée, douleurs abdominales
  • vertige, désiquilibre, fatigue subite, pouls rapide, frissons
  • pâleur, perte de connaissance, coma, décès.
Eléments qui peuvent contribuer aux réactions fatales dues aux arachides

A. Faiblesses des institutions

  • Etiquetage inadéquat ou incomplet des préparations alimentaires
  • L'inacceptabilité des problèmes d'allergie alimentaire par les restaurateurs, personnel enseignant, etc
  • La non-disponibilité de médicaments ou appareils de réanimation ou manque de connaissances appropriées dans leur utilisation
  • Avoir des produits d'arachides à la maison ou à la salle à manger de l'école de l'allergique aux arachides
  • La vente d'arachides modifiées ou appelés noix de grenoble, amandes ou pacanes.
B. Défaut dans la prévention du problème
  • Négligence dans la lecture soigneuse des étiquettes
  • Oubli de s'informer des ingrédients des aliments quelque soit l'endroit où ils ont été préparés
  • Goûter un petit morceau d'un aliment inconnu mais soupçonné pour voir s'il contient des arachides
  • Le partage d'aliments ou ustensils
  • Obtenir des aliments des autres quand leur contenu peut ne pas être connu.
  • Se fier sur le personnel servant dans les restaurants
  • plutôt qu'au chef cuisinier
  • Embrasser quelqu'un ou se faire embrasser par quelqu'un qui vient de manger des aliments contenant des arachides.

go to top of page

C. Défaut d'identification du problème

  • Absence d'acceptation que des traces de matériel d'arachides peut tuer
  • Minimiser, ou nier des symptômes de réactions non fatales antérieures
  • Défaut de mentionner qu'il s'agisse d'une réaction allergique lorsque soupçonnée
  • Ne pas porter un bracelet identifiant "allergie aux arachides"
D. Défaut de traitement
  • Ne pas avoir avoir soi une trousse d'urgence (Epi-Pen®, Epi-EZ-Pen®, Ana-Kit®) en tout temps. (Dans certains cas, défaut de la part d'un professionnel de la santé de comprendre adéquatement son but et comment l'administer.) Il est souvent sage d'avoir une photo de l'enfant sur la trousse contenant l'épinéphrine.
  • Défaut d'utilisation immédiate de l'épinéphrine pour une réaction causée par les arachides
  • Défaut d'avoir une deuxième trousse si elle devenait nécessaire
  • Tenter de contrôler les symptômes avec un antihistaminique oral
  • Défaut de transport du patient à l'urgence de l'hôpital le plus près suite à l'injection de l'épinéphrine
  • Conscience diminuée de la possibilité de contenu en arachides des aliments due à consommation d'alcool ou de médicaments
  • L'utilisation de médicaments béta-bloquants (s'informer auprès d'un médecin ou pharmacien)
Ajustements du style de vie
  • les individus sensibles doivent reconnaître qu'ils sont différents, qu'ils ont une énorme responsabilité, et savoir qu'ils peuvent mourir d'une réaction
  • Attention aux traces de matériel contenant des arachides sur un comptoir même essuyé, les ustensils, ou vaisselle qui peuvent être suffisantes pour causer une réaction. Le matériel en suspension dans l'air (e.g. en ouvrant un pot de beurre d'arachides qui était scellée, ou les odeurs de cuisson) peut causer de l'asthme chez l'individu susceptible. Certains peuvent présenter des nausées si les gens près consomment des aliments soupçonnés.
  • Le beurre d'arachides peut être utilisé pour épaissir le chili, ou pour sceller des "egg rolls" de restaurants chinois. Les pâtisseries et les crèmes glacées peuvent facilement être contaminés.
  • Il est dangereux de choisir les noix "sans dangers" d'un mélange contenant aussi des arachides. Eviter toutes les noix.
  • Les parents d'un enfant susceptible doivent être vigilants, toutefois aussi s'inquiéter d'une erreur fatale possible. La plupart des expositions sont accidentelles.
  • La pression des pairs peut être marquée -- Un enfant a reçu un message électronique qui déclarait, "Je suis une arachide, Tu es mort!", un autre a été poursuivi dans la cour d'école par une brute tenant une arachide, tandis qu'un troisième s'est fait enlever sa trousse d'urgence contenant l'épinéphrine en farce.
  • Les parents d'enfants non allergiques peuvent de façon égoiste (ou pour des raisons économiques) rouspetter, "Pourquoi dois-je privé mon enfant d'arachides quand le problème est celui d'un autre enfant?" Peut-être la réponse se trouve dans l'argument à l'encontre, que si leur enfant avait eu la réaction ayant mis sa vie en danger, ne seraient-ils pas les premiers à demander que les arachides soient totalement enlevées de l'environnment de l'enfant? Heureusement, plusieurs écoles et camps d'été ont réalisé l'étendue du problème et ont contrôlé le problème.
  • Certains individus doivent aussi éviter d'autres aliments de la famille des légumineuses, e.g. les fèves soya, les pois, et les pois chiche (garbanzo) s'ils ont eu des réactions allergiques à ces aliments.
  • L'éducation des amis, la famille et connaissances est essentielle. Les situations de séparation ou divorce des parents peuvent compliquer les choses lorsqu'un des parents choisit de nier le problème.
  • L'huile d'arachides pure est habituellement non allergénique, mais les huiles extraites froides ou des huiles contaminées avec des protéines d'arachides par la cuisson peuvent être dangereuses.

Espoir de l'avenir

L'immunothérapie (désensibilisation) a été étudiée avec des résultats encourageants, mais il est trop tôt pour conclure à son efficacité comme thérapie pour tous les individus allergiques aux arachides.

go to top of page


Cet article est une gracieuseté de Calgary Allergy Network https://calgaryallergy.ca).   Peut être reproduit pour fins díéducation et pour buts non-lucratifs.
 


Articles | Index | Home

This article courtesy of the Calgary Allergy Network web site at https://calgaryallergy.ca. May be reproduced for educational, non-profit purposes only or as described on Articles page description..